Magnifique soirée étoilée à Bernex et extinction de Grand Genève

La journée suisse de l’astronomie, qui avait cette année pour thème la pollution lumineuse, s’est déroulée le 30 mars 2019 dans toute la Suisse. En ce qui concerne Genève, l’événement proposait deux temps forts:

Evénement n°1: Conférence scientifique
Au Musée d’histoire des sciences dès 14h30:
Pascal Moeschler, conservateur au Muséum d’histoire naturelle (MHNG)
et Eric Achkar, président de la Société Astronomique de Genève (SAG),
ont donné une conférence scientifique sur la pollution lumineuse.
Celle-ci a été filmée par une équipe de tournage dans l’optique de la réalisation d’un documentaire sur la pollution lumineuse.

Evénement n°2: Extinction de l’éclairage public et observation du ciel étoilé
Dès 20h30, le programme s’est poursuivi avec un événement inédit et exceptionnel dans la commune de Bernex (GE), partenaire de la journée suisse d’astronomie. A la demande de la SAG, cette commune de près de 10’000 habitant-e-s a accepté de couper son éclairage public toute la nuit, avec la complicité des SIG (Services Industriels de Genève), ce qui a permis à la population d’observer un ciel étoilé et non perturbé par la pollution lumineuse au moyen de 25 télescopes installés sur le site du Signal animé chacun par des astronomes de la SAG et de sociétés astronomiques voisines. Cet événement spectaculaire a été rendu possible grâce à l’engagement du Conseil administratif de Bernex et l’engagement de M.Bernard Lugrin, chef du département Environnement et Services extérieurs de la commune. Voici ci-dessous le début de l’installation du matériel avant la tombée de la nuit.

Un public nombreux – plusieurs centaines de personnes – est venu de Bernex, Aire-la-Ville, Genthod, Saint Julien en Genevois et même de … Thonon !
La presse et la radio ont bien relayé cet événement, qui est devenu viral sur les réseaux sociaux. La publication de l’événement sur la page Facebook de Bernex a battu tous les records d’audience, de portée et de partages.

L’engouement du public a été vif face au ciel rempli d’étoiles. De nombreuses personnes ont demandé au terme de cette soirée quand aurait lieu la prochaine extinction de l’éclairage par souhait de revivre à nouveau cette aventure. Ces réactions confirment l’intérêt du public qui est décidément de plus en plus intéressé et prêt à mieux se réaccaparer le ciel nocturne et ses paysages.

Actions scientifiques sur le territoire de Grand Genève
L’extinction exceptionnelle de Bernex s’inscrit dans un projet initié et développé par la Société Astronomique de Genève (SAG) et le Muséum d’Histoire Naturelle de Genève (MHNG). Les questions de pollution lumineuse ne peuvent être abordées qu’avec la population, les autorités concernées comme les industriels ou techniciens du domaine de l’éclairage ou de l’aménagement du territoire.

Depuis 2015, la SAG et le MHNG ont ainsi donné 28 conférences aux élu-e-s et à la population dans des communes situées sur le territoire du Grand Genève (Suisse et France). Ces conférences permettent d’expliquer et d’échanger sur les conséquences et impacts des « trop de lumière » dans des domaines multiples et souvent liés: biologie, santé, astronomie, aménagement du territoire, architecture, tourisme, le tout en abordant la transition énergétique et la crise de la biodiversité (impactée par l’éclairage nocturne). Cette conférence, au plus près des habitant-e-s et acteurs du territoire, évolue au fur et à mesure des connaissances scientifiques. Elle fournit en conclusion des solutions pratiques (souvent simples et peu coûteuses) pour diminuer la pollution lumineuse et développer nos éclairages de demain de manière plus moderne et intégrée dans nos villes et villages.

La Société Astronomique de Genève et le Muséum d’histoire naturelle de Genève ont par ailleurs initié et accompagné à ce jour 5 extinctions exceptionnelles de l’éclairage public du territoire Grand Genève et ainsi faire découvrir la richesse du ciel étoilé au public avec des télescopes comme à Bernex. A chaque fois, un même enthousiasme spontané est partagé par les publics. Les municipalités qui ont bien entendu été pleinement parties prenantes de ces actions n’ont enregistré quasi aucune plainte de la population lors de ces extinctions ponctuelles et exceptionnelles, bien au contraire ! Les réactions spontanées des publics indiquent que les représentations collectives sont bien en train d’évoluer rapidement sur cette thématique. Avoir un contact et un accès visuel avec la nuit et son ciel étoilé est apparemment de plus en plus apprécié et il y a actuellement une demande de plus en plus forte de la population qui va dans ce sens.

Projet novateur « La Nuit est Belle ! » : Extinction exceptionnelle du Grand Genève
La Société Astronomique de Genève, le Muséum d’Histoire Naturelle de Genève et Grand Genève ont un projet commun intitulé « La Nuit est Belle ! » qui a été proposé à de multiples reprises sur Internet, dans les médias et aux élu-e-s en Suisse et en France lors des 28 conférences données jusqu’à ce jour:

Sur la base de ces actions science et société, la Société Astronomique de Genève et le Muséum d’histoire naturelle de Genève ont conçu ce projet novateur et ambitieux. Celui-ci propose aux 209 communes du Grand Genève d’éteindre l’ensemble de leurs éclairages publics durant un soir de nouvelle lune, à une date où la voie lactée est verticale par rapport à l’horizon. C’est ainsi un vaste territoire transfrontalier comprenant le Canton de Genève ainsi que le district de Nyon et de vastes espaces côté France, qui ferait événement en proposant un événement appelé à être vécu sur le pas de sa porte comme d’être visible depuis l’espace. Avec l’ambition de « rallumer les étoiles » et de partager un événement fort en commun, il s’agirait ni plus ni moins de la première extinction coordonnée d’un territoire aussi vaste en Europe.

Puisqu’il y a plus d’étoiles dans l’univers que de grains de sable à la surface de la terre, l’organisation d’un tel événement donnant à voir un ciel rempli d’étoiles sera déclencheur de la prise de conscience qu’il y a au-dessus de nos têtes notre univers: une magnifique fresque cosmique de laquelle nous puisons nos racines et qui ne demande qu’à être contemplée car « La Nuit est Belle ! ».

Ainsi les habitant-e-s du Grand Genève pourront à nouveau voir loin, ce qui in fine est la quête de l’homme: voir et explorer des territoires lointains pour réfléchir, se poser des questions et ainsi mieux sentir et comprendre pourquoi il est plus que jamais nécessaire de collaborer et d’agir ensemble pour préserver notre minuscule planète !

Ce concept d’extinction à grande échelle imaginé par la SAG et le MHNG suscite de plus en plus intérêt et adhésion de la part d’élu-e-s, de la population en général comme des personnalités et ONG de divers horizons (science, transition écologique, tourisme).

Photos prises à Bernex &
Bilan de la soirée d’extinction publié par la commune de Bernex

Auteur: Mathieu  Varis (3 galaxies prises à Bernex grâce à l’extinction de l’éclairage public)
Auteur: Eric Achkar (la noirceur du ciel étoilé à Bernex)

Extinction exceptionnelle de l’éclairage public à Bernex le 30 mars 2019

Interview sur Radio Cité le 29 mars 2019 expliquant l’événement à Bernex et le programme de la journée suisse d’astronomie 2019.

Tribune de Genève (29 mars 2019): Bernex tire la prise pour admirer le ciel
_______________________________________________________________

Le samedi 30 mars 2019 aura lieu la Journée Suisse d’Astronomie 2019 dont le thème sera la pollution lumineuse. Au programme, deux événements vous sont proposés dans le Canton de Genève :

Important: En cas de météo nuageuse, les observations seront annulées. Avant de vous déplacer, une annonce sera communiquée en première page de ce site le samedi 30 mars dès 16h00 pour les observations à Bernex.

Programme gratuit et tout public

Prochains événements astronomiques en 2019

Le 21 janvier 2019, une éclipse de lune s’est produite à Genève. Nos membres ont pu l’observer et la photographier.

Mais quels seront les prochains événements astronomiques majeurs de 2019 visibles de Genève ? Les voici résumés en quelques lignes:

  • 16 juillet 2019 : Eclipse partielle de lune le soir après le coucher de soleil
  • 11-12 Août 2019 : Maximum des Perséides (pluie d’étoiles filantes)
  • 11 novembre 2019 : Transit de la planète Mercure devant le soleil en cours de journée (le prochain transit de Mercure aura lieu le 13 novembre 2032),

Voici des événements astronomiques visibles ailleurs sur terre (non observables de Genève):

  • 02 juillet 2019 : Eclipse totale de soleil
  • 26 décembre 2019 : Eclipse annulaire de soleil

Photos de l’éclipse de lune du 21 janvier 2019

Voici des photos de l’éclipse de lune prises par les membres de la Société Astronomique de Genève le 21 janvier 2019 :

Auteur : Tanguy Dietrich
Auteur : Tanguy Dietrich
Auteur : François Tamone
Auteur : François Tamone
Auteur: Yves-André Fasel
Auteur: Yves-André Fasel
Auteur: Yves-André Fasel
Auteur: Eric Achkar
Auteur: Eric Achkar

Super lune le 22 décembre 2018

Podcast sur la super Lune et le solstice d’Hiver sur Radio Lac diffusé le 21.12.2018


Le 22 décembre 2018, nous assisterons au phénomène de Super Lune à Genève.

Qu’est-ce que la super Lune ?
La lune décrit une orbite elliptique autour de la Terre. Une fois par mois la lune se trouve au plus proche de la Terre (au périgée) à environ 363.000 km et deux semaines plus tard au plus loin de la Terre (à l’apogée) à 405.000 km.

Lorsque la lune est au périgée au moment de la pleine lune (ce qui n’est pas le cas à chaque pleine lune), on appelle cela la « Super lune » car elle apparaît plus grande dans le ciel en raison de sa proximité.

La pleine lune du 22 décembre aura donc deux caractéristiques remarquables:
– elle sera en pleine lune
– elle sera quasiment au plus proche de la Terre (super Lune) à 363’360 km à 18h48

Quand et où l’observer ?
A Genève, la super lune sera visible à la tombée de la nuit, juste après le coucher du soleil qui aura lieu à 16h52. La lune se lèvera à 16h56.

Comment l’observer ?
A l’œil nu : si on est attentif, on aura l’impression que la lune est plus brillante et 10 à 15% plus grande.
Aux jumelles : on distinguera mieux les mers (sombres) et les zones cratérisées (claires) qui toutefois ne porteront pas ombre, puisque la lumière du soleil arrivera perpendiculairement à sa surface. Il est conseillé d’utiliser un trépied pour stabiliser les jumelles afin de gagner en confort d’observation.
A la lunette ou au télescope : cela permet d’avoir accès à sa surface.

Extinction exceptionnelle de l’éclairage public à Valleiry pour observer le ciel étoilé le 14 septembre 2018


Suite à la conférence sur la pollution lumineuse qui s’est tenue le 28 juin 2018, la mairie de Valleiry éteindra l’ensemble de son éclairage public pour permettre de se réapproprier le magnifique spectacle du ciel nocturne et de jouir du ballet cosmique qui danse au-dessus de nos têtes depuis la nuit des temps. Cette extinction exceptionnelle permettra à tous et à toutes de rouvrir la fenêtre sur l’univers que les peuples de l’antiquité contemplaient chaque nuit.

Toutes les informations concernant cet événement sont accessibles à ce lien.

Date:
Vendredi 14 septembre 2018
Heure:
Dès 20h00
Au programme:
Observation avec des télescopes des planètes du système solaire: les anneaux de Saturne, le relief de la lune, les planètes Mars et Jupiter. Il y aura aussi les constellations, les étoiles, les nébuleuses et galaxies à découvrir.
Où ?
Sur un terrain libre d’accès au croisement entre :
– la Route de Chancy et
– la Route de Grateloup
à Valleiry  comme indiqué sur la carte ci-dessous.
Coordonnées géographiques :
46°07’40.4″N
5°58’45.4″E



IMPORTANT :
En cas de temps couvert, cet événement sera annulé.
Nous vous conseillons de consulter au préalable notre site Internet ou celui de la mairie de Valleiry le vendredi 14 septembre 2018 dès 16h00 en cas de doute. La confirmation de cette soirée y sera annoncée.

En cliquant sur l’affiche ci-dessous, vous aurez plus de détails :

Moment convivial et de découverte assuré ! Nous vous attendons nombreux !

Exposition au Muséum d’Histoire Naturelle de Genève


L’exposition «La nuit est belle»
Cette exposition a pour l’objectif est de mieux informer le public sur les enjeux qui se cachent derrière la problématique des pollutions lumineuses, avec leurs impacts sur la biodiversité et même sur notre santé. Et pourquoi pas, inciter chacun et chacune à agir à sa manière pour… sauver la nuit!

La nuit noire se fait grignoter par les lumières artificielles toujours plus nombreuses à l’échelle de la planète, comme dans nos régions. Sous la pression des pollutions lumineuses – au cours des trente dernières années, les éclairages artificiels ont doublé – les paysages nocturnes naturels reculent et disparaissent ainsi que leurs richesses. Avec pour conséquence, des dégâts collatéraux nombreux, tels que: une diminution de la biodiversité, un appauvrissement de nos ciels nocturnes en étoiles visibles, des impacts sur notre santé… et un formidable gaspillage d’énergie aux coûts de plus en plus élevés.

Pour sensibiliser le public, le Muséum d’Histoire Naturelle de Genève fait intervenir divers spécialistes qui vous éclairent sur la pollution lumineuse dans un film original. Et en prolongement de l’exposition, un parcours découverte ludique pour partir à la rencontre des animaux nocturnes de nos régions et du monde entier vous est proposé dans l’ensemble de ses galeries. Par ailleurs, l’ouvrage Ballet nocturne, Un regard sur les chauves-souris de l’Arc jurassien du photographe et naturaliste Yves Bilat, paraît à cette occasion. Mais ce n’est pas fini, l’exposition sera suivie dès la rentrée, d’un riche programme d’animations.

Collaboration entre le Muséum et la Société Astronomique de Genève
Le Muséum et la Société Astronomique de Genève, précurseurs dans cette thématique où se mêlent à la fois science et société, ne comptent pas en rester là! Ils ont même un rêve secret: proposer un grand événement populaire d’extinction momentanée et simultanée de tous les éclairages publics de la région. De quoi rivaliser en image et attractivité avec les fameux feux d’artifices de Genève ou d’Annecy! 

Le programme détaillé de l’exposition est accessible à ce lien

Muséum d’Histoire Naturelle de Genève
Route de Malagnou 1
1208 Genève
– Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h;
– Fermé le lundi, ainsi que les 25 décembre et jour de l’An.

Pollution lumineuse: intervention de la Société Astronomique de Genève et du Muséum d’Histoire Naturelle de Genève sur TV8 Mont-Blanc

Conférence sur le James Webb Telescope

Venez nombreux à notre prochaine conférence publique qui aura lieu le vendredi 20 avril à 20h00 à la Aula du collège de Saussure au Petit Lancy.


Malgré des images spectaculaires et des résultats scientifiques exceptionnels, le Hubble Space Telescope arrive à la fin de sa mission. La NASA a donc décidé de le remplacer par un instrument plus puissant et dédié à l’étude du rayonnement infra-rouge, le James Webb Space Telescope (JWST). Grace à sa position à env. 1.5 millions de kilomètres de la terre, cet instrument permettra d’observer des évènements et objets dans l’Univers qu’aucun autre instrument actuel permet observer. Ceci inclut, entre autres, l’étude de la formation des étoiles et planètes, des premières galaxies, ainsi que l’observation par imagerie directe d’exoplanètes et novas.

Le JWST a un diamètre de 6.5 mètres, or aucune fusée ne peut lancer un instrument de cette taille, il faudra donc le plier. Comment plier et déplier un tel engin dans l’espace ? Les Européens (ESA) sont fortement impliqués dans le programme du JWST puisque ce sont eux qui ont la lourde responsabilité de le lancer à l’aide d’une fusée Ariane 5 entre mars et juin 2019 (prévisions actuelles).

Le défi du déploiement du miroir de 6.5m dans l’espace est bien illustré dans cette vidéo :

Journée de l’Astronomie 2018

A l’occasion de la Journée de l’Astronomie 2018, la Société Astronomique de Genève (SAG) organise une conférence sur le thème de la vie secrète des étoiles.

La conférence sera donnée au Musée d’Histoire des Sciences (MHS) au Parc de la Perle du Lac par Dr. Sylvia Ekström de l’Université de Genève le:

samedi 24 Mars à 14h30

En cas de météo favorable la conférence sera suivie de l’observation du soleil avec des instruments de membres de la SAG.

2018-03-24-Journee-astronomieLe thème de la journée d’Astronomie est « La vie secrète des étoiles »
Le ciel étoilé du soir offre à la fin du mois de Mars de nombreux objets célestes, qui permettent d’expliquer la vie des étoiles. De la « naissance » d’une étoile de gaz et de poussière avec la célèbre nébuleuse d’Orion comme exemple. Partant des pouponnières des étoiles aux amas ouverts avec les célèbres Pléiades, mais aussi les étoiles individuelles qui sont au centre, dont les différentes températures peuvent être observées à l’œil nu.