Le patrimoine de notre société exposé au Musée d’Histoire des Sciences de Genève

Le Musée d’Histoire des Sciences (MHS) vient d’inaugurer sa nouvelle exposition temporaire, « Images de Science », où la Société Astronomique de Genève (SAG) est bien présente.
En effet, suite aux recherches faites sur le patrimoine de la SAG, mettant en évidence son riche héritage, le MHS a proposé d’exposer une partie de ce matériel dans sa nouvelle exposition.
2-20170516_160246On y trouve, entre autres, plusieurs lunettes anciennes et leurs accessoires, un planétaire éducatif, un globe céleste, mais aussi beaucoup de livres incluant une belle collection des œuvres de Camille Flammarion.
4-20170516_155032Et surtout, chose inestimable, l’ensemble des dessins et notes d’observation produites par Maurice du Martheray, membre fondateur de la SAG et excellent observateur.
5-20170516_155018Une des lunettes mentionnées plus haut est, d’ailleurs, l’instrument avec lequel il a fait la plupart de ses observations: le Soleil, la Lune, des planètes, surtout Mars et Jupiter, les comètes et des astéroïdes.
1-20170516_194134Dans un article reprenant l’ensemble de son œuvre, son collègue E. Antonini estimait un total de 12000 à 15000 observations enregistrées. On y trouve aussi ses premiers carnets de notes, commencés avec le passage de la comète de Halley en 1910.
Ainsi, ne manquez pas de visiter la salle « Astronomie » du MHS spécialement réaménagée, et apprécier les trois lunettes, le globe céleste, le planétarium et le cercle répétiteur, une section consacré a Camille Flammarion et une autre a Maurice du Martheray, avec une vitrine où est exposée une sélection de ses dessins.
A très bientôt !


Pour visiter l’exposition (accès libre et gratuit):
T. +41 (22) 418 50 60
Horaires d’ouverture du Musée d’Histoire des Sciences

Suivez et amez-nous :
20

Ouverture d’une section jeune

Si tu as entre 16 et 25 ans et que tu es passionné par l’astronomie, cet article te concerne.

Le but de cette section est de promouvoir l’astronomie auprès de nous, les jeunes, et de développer nos connaissances en la matière.

Nous nous retrouvons 1x par mois, les jeudis ou vendredis dès 18h30 pour une durée d’environ 2 heures. Toutes les activités fixes sont suivies d’un repas canadien (non obligatoire) et, si la météo le permet, par une observation astronomique sur le toit de notre local.

Dans notre programme tu trouveras:

  • des films commentés
  • des conférences données par des SAGistes ou des intervenants extérieurs
  • de la pratique : observations du soleil et du ciel, découverte du matériel
  • des présentations de logiciels et d’applications
  • une sensibilisation à l’astrophotographie, la météorologie, etc

Selon tes envies et ta motivation, nous pouvons organiser et participer à:

  • des visites (musée, exposition, etc…)
  • des activités avec le Musée d’Histoire des Sciences
  • des sorties à notre observatoire
  • des manifestations (Nuit de la Science, etc…)
  • une sortie annuelle sur 1-2 jours
  • des rencontres et discussions avec des personnalités liées à l’astronomie

Bien entendu toutes les activités de la SAG nous sont ouvertes.

Si ce programme te tente, inscris-toi en nous envoyant un mail l’adresse suivante :
info AT astro-ge.net

La séance de prise de contact et d’informations aura lieu le
vendredi 18 novembre 2016
à 18h30 à notre local.

D’avance nous nous réjouissons de te rencontrer.

Pour le comité,
Alexandre Pozzi

Lien vers la section Jeunes

Suivez et amez-nous :
20

Sortie de l’Equinoxe de la Société Astronomique de Genève


Compte-rendu de la sotie équinoxe
de la Société Astronomique de Genève écrit par Katja Breda

Cuvaloup, samedi 24 septembre 2016

Tout d’abord, je tiens à garder en mémoire que ce jour-là, il faisait un temps splendide.

Marc, Mark et moi avons passé la journée (l’après-midi, pour moi) à poncer et repeindre l’observatoire sous un franc soleil de début d’automne (suite du récit ci-dessous).

Quand l’atmosphère a commencé à se rafraîchir, nous avons rangé et préparé l’apéritif. 17 heures 15… 20… 30… personne à part nous et nous avons plaisanté sur notre future soirée en petit comité. Tous les participants sont arrivés dans le quart d’heure qui a suivi.

Après une délicieuse fondue aux bolets et le départ de ceux qui voulaient rentrer tôt, Ricardo, Thomas, Gérald, Lucie, Kader, Robin, Laura et moi avons ouvert l’observatoire et mis le télescope en service.

Bon… Thomas a d’abord fait une mise à jour du logiciel « Carte du ciel ». Après, on a eu de la peine à expliquer à l’ordinateur qu’il devait piloter la monture mais, sous les étoiles, tant pis, on a pris le temps de tout faire marcher correctement. Quand on a été fin prêt, il était presque 23 heures et… les nuages se sont formés. On a quand-même pu pointer « dans les trous » et faire quelques belles observations d’amas globulaires et ouverts avant une pause forcée.

Des membres ayant peu de connaissance du ciel étant de la partie, avant de ranger nous allumons les lumières et sortons un des volumes de l’atlas NGC photographique afin de leur montrer différents types de galaxies et de nébuleuses.

Une vingtaine de minutes plus tard, Gérald nous signale que des trouées se forment et nous reprenons nos observations : M13 et M15, M27 et M57, NGC457, M31, M71, Albiréo, Uranus (Neptune était derrière le toit). Quand on est 8 dans l’observatoire les objets défilent lentement. J’en ai sans doute oublié quelques-uns. Entre minuit et minuit et demi, les nuages se sont petit à petit répandus dans tout le ciel encore une fois et nous avons fini par plier bagages.

Thomas, qui est retourné à pied dans la nuit jusqu’à sa voiture (parquée à Dappes) nous a dit plus tard que les nuages se sont dissipés pendant sa petite rando de nuit et qu’il a croisé des biches sur le chemin.

En conclusion, je dirais que c’était une édition très réussie de notre sortie de l’équinoxe, mêlant convivialité, gastronomie et observations au télescope.

Katja Breda

Suivez et amez-nous :
20

Week-end des étoiles les 25 et 26 juillet 2015


Bonjour à tous,

Ne manquez pas le grand rendez-vous astronomique qui a lieu chaque année à Fort l’Ecluse sous l’égide d’Orion. Notre groupement de sociétés astronomiques s’y retrouvera pour faire découvrir le ciel au grand public. Au programme:

  • observations du soleil de jour
  • observations des étoliles et des planètes la nuit
  • conférences
  • planétarium

Le programme complet se trouve ici.
Le plan des activités à Fort l’Ecluse se trouve ici.

Accès gratuit.

Bienvenue à tous !

Suivez et amez-nous :
20

L’éclipse totale vue d’avion


Un membre de notre société a filmé l’éclipse totale du 20 mars d’un avion. Voici la vidéo

Pour plus de détails, voici le récit de l’événement complet accompagné de photographies. Cette observation est aussi mentionnée dans Ciel et Espace.

Voici les prochaines éclipses partielles de soleil visibles en Suisse:

Suivez et amez-nous :
20

Une éclipse avec les nuages


Un spectacle voilé par les nuages et vers 11h15, le croissant solaire est apparu.

700 visiteurs sont venus au Musée d’Histoire des Sciences ainsi que la presse.

Merci à tous d’être venus ! Prochaines éclipses visibles en Suisse :

Suivez et amez-nous :
20

Eclipse partielle de soleil le 20 mars 2015

DERNIERE MINUTE le 20 mars 2015 (9h20):

En direct avec la Tribune de Genève et la Société Astronomique de Genève au Musée d’Histoire des Sciences.

DERNIERE MINUTE le 20 mars 2015 (8h30):

Voici des sites pouvant proposer la retransmission de l’éclipse en direct :
Le CNRS sur dailymotion.
Observateurs amateurs en Espagne et aussi ici.
The Virtual Telescope Projec en Italie.
Une retransmission en direct du Svalbard.
School Of Physics at Trinity College, Dublin.
SLOOH en direct des îles Féroé.
Faroese Broadcasting Corporation et ici.
Shelios and GLORIA (îles Féroé).
Direct depuis le Danemark
Images H-Alpha et lumière visible.
Département d’astronomie de l’université de Barcelone.
Association d’astronomie de Sabadell, Espagne.
Observatoire Ebro, Espagne.
Mission d’observation aux îles Féroé.
Direct depuis l’Espagne.

DERNIERE MINUTE le 19 mars 2015:
Rupture de stock de lunettes pour observer l’éclipse, tout le détail dans cet article de presse. Une solution alternative est d’observer l’éclipse indirectement comme indiqué à ce lien.

Plusieurs membres bénévoles de la Société Astronomique de Genève apporteront au Musée d’Histoire des Sciences leurs télescopes équipés d’un filtre solaire pour permettre au public d’observer l’éclipse avec plus de détails qu’à l’oeil nu.

Pour celles et ceux qui n’auront pas la possibilité d’admirer le spectacle en direct, voici un lien pour suivre en temps réel l’éclipse ce vendredi matin sur Internet.


Bonjour à tous,

Une éclipse partielle de soleil aura lieu le 20 mars 2015 en matinée.

Le Musée d’Histoire des Sciences et la Société Astronomique de Genève s’associent pour proposer un événement ouvert au public. Tout le programme de cet événement qui se tiendra à Genève est accessible à ce lien.

La Tribune de Genève a également publié un article concernant notre programme en partenariat avec le Musée d’Histoire des Sciences. Vous trouverez à ce lien la carte du monde où l’éclipse aura lieu.

N’oubliez pas qu’il est dangeureux de regarder le soleil sans protection même durant l’éclipse. Voici des conseils pratiques de protection accessibles à ce premier lien et à ce deuxième lien. Des lunettes de protection pour observer l’éclipse sont disponibles dans les magasines Ciel et Espace n°538 et Astronomie Magazine n°176 de mars 2015.

La prochaine éclipse partielle de soleil visible en Suisse aura lieu le 10 juin 2021.

La Société Astronomique de Genève

Suivez et amez-nous :
20

Le projet : Cloud Watch

Ciel nuageux
J’ai souvent entendu les plaintes d’astronomes disant qu’à Genève il y a peu de soirs de ciel clair dans l’année pour l’observation du ciel.

À cet égard, un article dans le magazine « Popular Astronomy » de juillet-août 2012 a retenu mon attention. L’article décrivait un projet pour mesurer par l’observation :
– combien de nuits sont claires là où on habite ;
– combien de nuits sont claires en général à travers le pays ;
– comment les mois et les saisons de l’année varient entre eux et d’année en année.

Je me suis dit : voici une façon de compter les nuits propices à l’observation !

Mode d’emploi
Il suffit de regarder le ciel une ou deux fois par nuit et pendant autant de nuits que possible.

  • Si le ciel est clair, on marque avec la lettre A (A = bon pour l’Astronomie).  Il faut pouvoir voir soit la forme en W de la constellation de Cassiopée, la Grande Ourse ou les trois étoiles de la ceinture d’Orion.
  • Si le ciel est partiellement clair (il y a des nuages ou brume mais aussi des parties claires), on marque avec un P.
  • Si le ciel est couvert, on marque avec un O (O = Overcast en anglais).

Pour le calcul par mois, on additionne les nuits A et les nuits P.  Je présente mes  mesures prises en 2013 sous forme de pourcentages dans un tableau Excel, mais il y a différentes façons de montrer les résultats.

Projet proposé par la Société Astronomique de Genève ouvert à tous
C’est un exercice qui montre les changements dans les nuages. Si on combinait ces informations avec des informations prises depuis d’autres endroits dans le pays, on aurait une échelle beaucoup plus large.

Mon point d’observation consiste en un petit carré entre des immeubles du centre-ville, près de la Gare Cornavin et orienté au Nord-Nord Est. Je vois la Grande Ourse, la Polaire, et Cassiopée entre autres.

Ce serait intéressant de pouvoir comparer les résultats depuis d’autres régions du Canton ou même de la Suisse.  Cette année a été particulièrement mauvaise, je dirais !

Qui veut adhérer au projet ? Vous pouvez y participer en envoyant un email à notre société en cliquant ici.

Margaret Byskov
Membre du comité de la Société Astronomique de Genève

 

Suivez et amez-nous :
20

Sortie astronomique avec la Maison du Quartier des Asters

Maison du Quartier des Asters

Suite à une demande formulée auprès de la Société Astronomique de Genève de la part du Centre Aéré du quartier de la Servette afin d’avoir un(e) animateur/trice pour une soirée d’observation du ciel, je me suis portée volontaire.

J’ai passé un très bon moment avec une cinquantaine d’enfants entre 8 et 11 ans, et des moniteurs/monitrices très compétents. L’organisation a eu lieu durant la semaine du 5 au 9 aout sur le thème « le ciel, l’espace, l’intersidéral ».

Pendant la semaine les enfants ont bricolé, joué, construit toutes sortes d’objets liés à l’espace même une soucoupe volante quasi authentique pour 4 personnes.

Le mardi soir, l’animatrice, Florence Charvoz, a invité M. Pierre Dubath de l’Observatoire de Genève (et aussi membre de la Société Astronomique de Genève) pour faire une présentation à laquelle j’ai assisté.  La présentation s’appelait « Voyage aux confins de l’univers ». Avec des questions et des jolies photos il a capté toute l’attention des petits.  On était tous impressionnés par ce que savaient les enfants sur l’espace.  Un enfant a répondu qu’il y a bien 200 milliard d’étoiles dans la galaxie d’Andromède  … !  La bonne réponse.

Mercredi le centre avait prévu une excursion aux Astro-Pleiades au-dessus de Vevey, parcours Claude Nicollier.  Bien que le temps s’annonçait maussade, nous sommes partis en bus et funiculaire.  Un joli plateau dans les nuages – un groupe d’enfants a suivi un guide pour faire le tour des engins astronomiques.  Un peu scientifique mais les enfants étaient respectueux.

Jeudi soir je les ai suivis à leur cabane au Bois des Frères où une vingtaine d’enfants allaient passer la nuit, après une soirée découverte du ciel.  L’animatrice avait prévu un télescope et les jumelles.  Steven d’Orion avait gentiment proposé de m’aider manipuler le télescope, car je n’ai pas les connaissances. Le ciel étant couvert : nous n’avons pas sorti le télescope.  Au lieu d’observer, on a parlé de la nuit, du noir, de la lumière, de la lune, des étoiles d’été, Galilée, les planètes, de l’espace. On a fait un petit tour dans la forêt et après les enfants avaient hâte de trouver leurs sacs de couchage pour dormir dans les tentes, ce qui fut une nouvelle expérience pour plusieurs d’entre eux.

Margaret Byskov
Membre de la Société Astronomique de Genève
Le 20 Août 2013

Suivez et amez-nous :
20