Concours international pour nommer les exoplanètes à la Une de la Tribune de Genève

La Société Astronomique de Genève participe actuellement à un concours de l’Union Astronomique Internationale afin de proposer des noms aux exoplanètes. Ces propositions font actuellement l’objet du vote des internautes du monde entier.

« 51 Pegasi b » découverte en 1995
Suite à la découverte de la première exoplanète « 51 Pegasi b » par Michel Mayor et Didier Queloz, une nouvelle voie s’est ouverte en astronomie : la recherche des nouvelles planètes en dehors du système solaire. Vingt ans plus tard, environ 1900 ont été découvertes.

Au printemps 2015, les sociétés astronomiques du monde entier ont proposé des noms pour les exoplanètes et leurs étoiles. Ces noms sont maintenant soumis au vote des internautes du monde entier jusqu’au 31 octobre 2015.

Epicure
Sur proposition de Michel Mayor, président d’honneur de la Société Astronomique de Genève, le nom latin d’Epicure, Epicurus, a été proposé par notre société pour « 51 Pegasi b », en raison de la pluralité des mondes qu’Epicure entrevoyait il y plus de 2000 ans.

Concernant l’étoile « 51 Pegasi », il n’a pas été jugé utile de proposer un nouveau nom compte tenu qu’elle est largement connue sous cette appellation dans le milieu astronomique.

Comment pouvez-vous voter ?
Si vous souhaitez aider cette proposition, vous pouvez le faire en vous rendant à ce lien et en votant pour « Epicurus » et « 51 Pegasi ». Ainsi la première exoplanète découverte par l’Observatoire de Genève serait nommée par la Société Astronomique de Genève.

A la Une de la Tribune de Genève
La Tribune de Genève a fait sa Une, ci-dessous, sur ce concours international (édition papier de l’édition des 15-16 août 2015). Elle a également publié en ligne deux articles qui sont accessibles à ces deux liens: lien 1 et lien 2.

Merci de votre participation !

A très bientôt sous les étoiles,

Le comité de la Société Astronomique de Genève

2015-08-15_UneTribuneDeGeneve

Suivez et amez-nous :
20