Magnifique soirée étoilée à Bernex et extinction de Grand Genève

Dernière minute (29.04.2019):
Le projet d’extinction de la Société Astronomique de Genève, du Muséum d’Histoire Naturelle de Genève et de Grand Genève (expliqué ci-dessous plus en détail) fait la Une du Dauphiné sur 5 territoires différents : Annecy/Rumilly, Bellegarde/Pays de Gex, Thonon-les-bains/Le Chablais, Mont-Blanc/Arve/Faucigny et Annemasse/Genevois.

Le projet d’extinction de l’éclairage public de Grand Genève imaginé par la Société Astronomique de Genève et du Muséum d’Histoire Naturelle est aussi cité par la Tribune de Genève. Ce projet est soutenu par Grand Genève.


La journée suisse de l’astronomie, qui avait cette année pour thème la pollution lumineuse, s’est déroulée le 30 mars 2019 dans toute la Suisse. En ce qui concerne Genève, l’événement proposait deux temps forts:

Evénement n°1: Conférence scientifique
Au Musée d’histoire des sciences dès 14h30:
Pascal Moeschler, conservateur au Muséum d’histoire naturelle (MHNG)
et Eric Achkar, président de la Société Astronomique de Genève (SAG),
ont donné une conférence scientifique sur la pollution lumineuse.
Celle-ci a été filmée par une équipe de tournage dans l’optique de la réalisation d’un documentaire sur la pollution lumineuse.

Evénement n°2: Extinction de l’éclairage public et observation du ciel étoilé
Dès 20h30, le programme s’est poursuivi avec un événement inédit et exceptionnel dans la commune de Bernex (GE), partenaire de la journée suisse d’astronomie. A la demande de la SAG, cette commune de près de 10’000 habitant-e-s a accepté de couper son éclairage public toute la nuit, avec la complicité des SIG (Services Industriels de Genève), ce qui a permis à la population d’observer un ciel étoilé et non perturbé par la pollution lumineuse au moyen de 25 télescopes installés sur le site du Signal animé chacun par des astronomes de la SAG et de sociétés astronomiques voisines. Cet événement spectaculaire a été rendu possible grâce à l’engagement du Conseil administratif de Bernex et l’engagement de M.Bernard Lugrin, chef du département Environnement et Services extérieurs de la commune. Voici ci-dessous le début de l’installation du matériel avant la tombée de la nuit.

Un public nombreux – plusieurs centaines de personnes – est venu de Bernex, Aire-la-Ville, Genthod, Saint Julien en Genevois et même de … Thonon !
La presse et la radio ont bien relayé cet événement, qui est devenu viral sur les réseaux sociaux. La publication de l’événement sur la page Facebook de Bernex a battu tous les records d’audience, de portée et de partages.

L’engouement du public a été vif face au ciel rempli d’étoiles. De nombreuses personnes ont demandé au terme de cette soirée quand aurait lieu la prochaine extinction de l’éclairage par souhait de revivre à nouveau cette aventure. Ces réactions confirment l’intérêt du public qui est décidément de plus en plus intéressé et prêt à mieux se réaccaparer le ciel nocturne et ses paysages.

Actions scientifiques sur le territoire de Grand Genève
L’extinction exceptionnelle de Bernex s’inscrit dans un projet initié et développé par la Société Astronomique de Genève (SAG) et le Muséum d’Histoire Naturelle de Genève (MHNG). Les questions de pollution lumineuse ne peuvent être abordées qu’avec la population, les autorités concernées comme les industriels ou techniciens du domaine de l’éclairage ou de l’aménagement du territoire.

Depuis 2015, la SAG et le MHNG ont ainsi donné 28 conférences aux élu-e-s et à la population dans des communes situées sur le territoire du Grand Genève (Suisse et France). Ces conférences permettent d’expliquer et d’échanger sur les conséquences et impacts des « trop de lumière » dans des domaines multiples et souvent liés: biologie, santé, astronomie, aménagement du territoire, architecture, tourisme, le tout en abordant la transition énergétique et la crise de la biodiversité (impactée par l’éclairage nocturne). Cette conférence, au plus près des habitant-e-s et acteurs du territoire, évolue au fur et à mesure des connaissances scientifiques. Elle fournit en conclusion des solutions pratiques (souvent simples et peu coûteuses) pour diminuer la pollution lumineuse et développer nos éclairages de demain de manière plus moderne et intégrée dans nos villes et villages.

La Société Astronomique de Genève et le Muséum d’histoire naturelle de Genève ont par ailleurs initié et accompagné à ce jour 5 extinctions exceptionnelles de l’éclairage public du territoire Grand Genève et ainsi faire découvrir la richesse du ciel étoilé au public avec des télescopes comme à Bernex. A chaque fois, un même enthousiasme spontané est partagé par les publics. Les municipalités qui ont bien entendu été pleinement parties prenantes de ces actions n’ont enregistré quasi aucune plainte de la population lors de ces extinctions ponctuelles et exceptionnelles, bien au contraire ! Les réactions spontanées des publics indiquent que les représentations collectives sont bien en train d’évoluer rapidement sur cette thématique. Avoir un contact et un accès visuel avec la nuit et son ciel étoilé est apparemment de plus en plus apprécié et il y a actuellement une demande de plus en plus forte de la population qui va dans ce sens.

Projet novateur « La Nuit est Belle ! » : Extinction exceptionnelle du Grand Genève
La Société Astronomique de Genève, le Muséum d’Histoire Naturelle de Genève et Grand Genève ont un projet commun intitulé « La Nuit est Belle ! » qui a été proposé à de multiples reprises sur Internet, dans les médias et aux élu-e-s en Suisse et en France lors des 28 conférences données jusqu’à ce jour:

Sur la base de ces actions science et société, la Société Astronomique de Genève et le Muséum d’histoire naturelle de Genève ont conçu ce projet novateur et ambitieux. Celui-ci propose aux 209 communes du Grand Genève d’éteindre l’ensemble de leurs éclairages publics durant un soir de nouvelle lune, à une date où la voie lactée est verticale par rapport à l’horizon. C’est ainsi un vaste territoire transfrontalier comprenant le Canton de Genève ainsi que le district de Nyon et de vastes espaces côté France, qui ferait événement en proposant un événement appelé à être vécu sur le pas de sa porte comme d’être visible depuis l’espace. Avec l’ambition de « rallumer les étoiles » et de partager un événement fort en commun, il s’agirait ni plus ni moins de la première extinction coordonnée d’un territoire aussi vaste en Europe.

Puisqu’il y a plus d’étoiles dans l’univers que de grains de sable à la surface de la terre, l’organisation d’un tel événement donnant à voir un ciel rempli d’étoiles sera déclencheur de la prise de conscience qu’il y a au-dessus de nos têtes notre univers: une magnifique fresque cosmique de laquelle nous puisons nos racines et qui ne demande qu’à être contemplée car « La Nuit est Belle ! ».

Ainsi les habitant-e-s du Grand Genève pourront à nouveau voir loin, ce qui in fine est la quête de l’homme: voir et explorer des territoires lointains pour réfléchir, se poser des questions et ainsi mieux sentir et comprendre pourquoi il est plus que jamais nécessaire de collaborer et d’agir ensemble pour préserver notre minuscule planète !

Ce concept d’extinction à grande échelle imaginé par la SAG et le MHNG suscite de plus en plus intérêt et adhésion de la part d’élu-e-s, de la population en général comme des personnalités et ONG de divers horizons (science, transition écologique, tourisme).

Photos prises à Bernex &
Bilan de la soirée d’extinction publié par la commune de Bernex

Auteur: Mathieu  Varis (3 galaxies prises à Bernex grâce à l’extinction de l’éclairage public)
Auteur: Eric Achkar (la noirceur du ciel étoilé à Bernex)