La comète C/2022 E3 (ZTF)

Voici ci-dessous une présentation et deux interview (Le Temps et Radio Lac) sur la comète C/2022 E3 (ZTF):

Chronique astronomique d’Eric Achkar de la société astronomique de Genève sur Radio Lac le 2 février 2023 : “Il suffit de demander” sur de la comète visible ce soir avec un télescope ou une paire de bonnes jumelles

– Présentation d’Eric Zbinden, de la société astronomique de Genève, sur la comète Comète C/2022 E3 et comment l’observer (janvier 2023):

Interview d’Eric Achkar de la Société astronomique de Genève :

Article du journal “Le Temps” daté du 28 janvier 2023

La Nuit de la Science 2022

Rejoignez la Société astronomique de Genève à La Nuit de la Science devant le musée d’histoire des sciences au parc de la Perle du Lac (carte ci-dessous) les :

  • samedi 9 Juillet 2022 de 14h à 23h30
  • et dimanche 10 Juillet de 12h à 19h.

Vingt-six stands de science attendent petits et grands pour répondre à vos questions et vous faire découvrir ce monde qui nous entoure.

La Société Astronomique de Genève et le Club d’Astronomie du Pays de Gex (situés au stand #16) vous proposent de découvrir le système solaire au travers de matériel didactique, de photos et d’activités pour enfants et, si la météo le permet, des instruments astronomiques vous permettront d’observer le Soleil, la Lune et des objets du ciel profond.

Tout public, gratuit et par tous les temps

Programme complet de La Nuit de la Science accessible à ce lien.

Éphémérides astronomiques pour le samedi 9 Juillet


Afficher une carte plus grande

Prochaines conférences scientifiques sur la pollution lumineuse

Les 55e et 56e éditions de la conférence scientifique sur la pollution lumineuse donnée par Pascal Moeschler (biologiste et ancien conservateur du Muséum d’Histoire Naturelle de Genève) et Eric Achkar (ingénieur et président de la Société astronomique de Genève) auront lieu les :

Cette conférence aborde la pollution lumineuse sous une approche globale incluant l’astronomie, la biologie, la santé, les paysages nocturnes, la sociologie, la dimension culturelle, l’histoire des sciences, la géographie, l’éclairage nocturne, etc. Elle présente également une nouvelle discipline scientifique dotée d’une approche holistique qui vise l’étude de la Nuit : “La Noctilogie“, discipline fondée par les deux conférenciers.

Cette conférence explique l’impact d’un suréclairage nocturne et propose des mesures d’amélioration de bon sens pour que chacun puisse agir à son échelle.

Elle est accessible à tout public sans prérequis scientifique.

Toutes les conférences données depuis 2015 sont accessibles à ce lien et indiquées sur la carte ci-dessous.

See full screen

Saturne et Jupiter : la grande conjonction du 21 Décembre 2020

Vous avez peut-être remarqué deux astres brillants bas sur l’horizon en direction du sud-ouest à la tombée du jour. Ce sont Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire et Saturne avec ses magnifiques anneaux.

Les deux planètes, actuellement séparées dans notre ciel d’un peu plus de 5 degrés, se rapprochent rapidement et le 21 décembre 2020 elles seront à moins d’un dixième de degré l’une de l’autre lors d’un évènement que les astronomes appellent une “conjonction”. Bien que les conjonctions entre Saturne et Jupiter aient lieu en moyenne tous les vingt ans environ, les deux planètes ne sont pas apparues si proches l’une de l’autre dans notre ciel depuis 1623 : il faudra attendre le 15 mars 2080 pour les revoir à un dixième de degré l’une de l’autre.

Si les conditions météorologiques le permettent, les deux astres seront facilement visibles à l’œil nu et aux jumelles. Avec un télescope, ils seront visibles dans un même champ de vue entre les 19 et 23 décembre 2020. Le meilleur moment pour les observer sera un peu après le coucher de soleil entre 17h00 et 18h00 heure locale.

Figure 1 : A l’œil nu les deux planètes seront facilement discernables avec Jupiter environ 10 fois plus brillante que Saturne. Ce phénomène étant visible au crépuscule nous rappelons qu’il ne faut jamais regarder le soleil avec des jumelles ou un télescope, cela peut rendre aveugle de manière permanente. Supervisez les enfants ou mieux attendez que le soleil soit couché.
Figure 2 : Aux Jumelles, le disque et les lunes de Jupiter seront facilement visibles même avec un grossissement de 8 à 10 fois. Saturne aura une apparence un peu allongée mais les anneaux seront difficiles à voir. Utilisez un trépied où poser les jumelles sur une surface souple pour les stabiliser.
Figure 3 : Avec un télescope les deux planètes seront visibles côte à côte dans le même champ de vue avec grossissement faible a moyen (50x a 200x). La quantité de détails visibles sera dépendante de la qualité du ciel. Plusieurs lunes seront visibles si les conditions le permettent.
Figure 4 : Le 17 décembre, juste après le coucher de soleil, un fin croissant de lune viendra rejoindre ces deux astres qui, à cette date, seront séparés de 0.5 degré.
Figure 5: Position de Saturne et Jupiter en fonction de la date

Davantage d’information ainsi que des astuces pour observer cet évènement rare sont disponibles dans ces deux fichiers :

Eric Zbinden, membre de la Société astronomique de Genève

Fermeture temporaire de la Société astronomique de Genève

En raison de l’annonce de ce jour du conseil fédéral, la société astronomique de Genève a dédidé de suspendre ses activités pour ses membres et pour le public jusqu’au 24 avril 2020.

Le comité de la société astronomique de Genève prendra une décision sur l’éventuelle prolongation de cette suspension. Cette décision sera annoncée sur cette page.

Les membres de la société astronomique de Genève pourront continuer à garder contact par l’intermédiaire de la liste de diffusion qui relie tous ses membres.

Vous souhaitez vous initier à l’astronomie ?

La société astronomique de Genève lance un cycle de formation à l’astronomie qui durera toute l’année 2020 à destination de ses membres.

Cette formation couvrira les rudiments de base en astronomie, la connaissance du ciel, l’utilisation d’instruments astronomiques, l’astrophotographie et tous les sujets connexes.

Si vous êtes intéressés par ce programme et l’ensemble de nos activités en lien avec l’astronomie, vous pouvez nous rejoindre.

Notre programme commencera le 15 janvier et se poursuivra toute l’année 2020. Vous pouvez nous rejoindre en cours de route. Notre société dispose également d’une liste de distribution qui permet à nos membres d’échanger et d’aller plus loin.

Conférence de Michel Mayor et Didier Queloz

Voici la conférence donnée au Victoria Hall à Genève le 14 décembre 2019, par :
Michel Mayor, astronome et président d’honneur de la Société astronomique de Genève
Didier Queloz, astronome, professeur à l’Observatoire de Genève et à l’Université de Cambridge
consécutive au prix Nobel de physique 2019 qu’ils ont reçu le 10 décembre 2019 à Stockholm pour leur découverte de la première planète extrasolaire.

Extinction exceptionnelle de l’éclairage public à Bernex le 30 mars 2019

Interview sur Radio Cité le 29 mars 2019 expliquant l’événement à Bernex et le programme de la journée suisse d’astronomie 2019.

Tribune de Genève (29 mars 2019): Bernex tire la prise pour admirer le ciel
_______________________________________________________________

Le samedi 30 mars 2019 aura lieu la Journée Suisse d’Astronomie 2019 dont le thème sera la pollution lumineuse. Au programme, deux événements vous sont proposés dans le Canton de Genève :

Important: En cas de météo nuageuse, les observations seront annulées. Avant de vous déplacer, une annonce sera communiquée en première page de ce site le samedi 30 mars dès 16h00 pour les observations à Bernex.

Programme gratuit et tout public

Prochains événements astronomiques en 2019

Le 21 janvier 2019, une éclipse de lune s’est produite à Genève. Nos membres ont pu l’observer et la photographier.

Mais quels seront les prochains événements astronomiques majeurs de 2019 visibles de Genève ? Les voici résumés en quelques lignes:

  • 16 juillet 2019 : Eclipse partielle de lune le soir après le coucher de soleil
  • 11-12 Août 2019 : Maximum des Perséides (pluie d’étoiles filantes)
  • 11 novembre 2019 : Transit de la planète Mercure devant le soleil en cours de journée (le prochain transit de Mercure aura lieu le 13 novembre 2032),

Voici des événements astronomiques visibles ailleurs sur terre (non observables de Genève):

  • 02 juillet 2019 : Eclipse totale de soleil
  • 26 décembre 2019 : Eclipse annulaire de soleil

Photos de l’éclipse de lune du 21 janvier 2019

Voici des photos de l’éclipse de lune prises par les membres de la Société Astronomique de Genève le 21 janvier 2019 :

Auteur : Tanguy Dietrich
Auteur : Tanguy Dietrich
Auteur : François Tamone
Auteur : François Tamone
Auteur: Yves-André Fasel
Auteur: Yves-André Fasel
Auteur: Yves-André Fasel
Auteur: Eric Achkar
Auteur: Eric Achkar

Super lune le 22 décembre 2018

Podcast sur la super Lune et le solstice d’Hiver sur Radio Lac diffusé le 21.12.2018


Le 22 décembre 2018, nous assisterons au phénomène de Super Lune à Genève.

Qu’est-ce que la super Lune ?
La lune décrit une orbite elliptique autour de la Terre. Une fois par mois la lune se trouve au plus proche de la Terre (au périgée) à environ 363.000 km et deux semaines plus tard au plus loin de la Terre (à l’apogée) à 405.000 km.

Lorsque la lune est au périgée au moment de la pleine lune (ce qui n’est pas le cas à chaque pleine lune), on appelle cela la « Super lune » car elle apparaît plus grande dans le ciel en raison de sa proximité.

La pleine lune du 22 décembre aura donc deux caractéristiques remarquables:
– elle sera en pleine lune
– elle sera quasiment au plus proche de la Terre (super Lune) à 363’360 km à 18h48

Quand et où l’observer ?
A Genève, la super lune sera visible à la tombée de la nuit, juste après le coucher du soleil qui aura lieu à 16h52. La lune se lèvera à 16h56.

Comment l’observer ?
A l’œil nu : si on est attentif, on aura l’impression que la lune est plus brillante et 10 à 15% plus grande.
Aux jumelles : on distinguera mieux les mers (sombres) et les zones cratérisées (claires) qui toutefois ne porteront pas ombre, puisque la lumière du soleil arrivera perpendiculairement à sa surface. Il est conseillé d’utiliser un trépied pour stabiliser les jumelles afin de gagner en confort d’observation.
A la lunette ou au télescope : cela permet d’avoir accès à sa surface.